Le métier de journaliste est difficile, mais…

Luigi Barzini Jr (1908-1984) était journaliste au Corriere della Sera, correspondant de guerre et auteur, en 1964, du livre Les Italiens. Il est resté célèbre pour cette citation que l’on retrouve souvent dans des articles et des ouvrages consacrés au journalisme, et bien sûr sur les réseaux sociaux (c’est d’ailleurs grâce à Paul Ackermann (@paulac) que je l’ai découverte, merci à lui)..

12400501_10154650572662195_6367539765923564752_n

Cette citation est une réponse amusante à la série d’articles que j’ai publiés, évoquant les déboires du métier de journaliste : sa mauvaise réputation, son attrait (relatif), ses perspectives

Même si tous les commentaires et toutes les analyses ne feront jamais le tour ni de ses multiples réalités ni — et c’est très bien ainsi — de ses charmes toujours renouvelés.

O. Quelier

Publicités
Le métier de journaliste est difficile, mais…

2 réflexions sur “Le métier de journaliste est difficile, mais…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s