Russell Banks : « Vous pouvez réviser votre texte à l’infini »

À la question « vous corrigez-vous beaucoup ? », l’écrivain américain Russell Banks répondait (dans une interview à LIRE en avril 2012) :

russell_banks-233x300
Russell Banks (photo Opale / Actes Sud).

« Énormément. Plus encore que quand j’étais jeune. Mais je crois que c’est dû au fait qu’il est plus simple aujourd’hui de corriger sur un ordinateur que ça ne l’était avec une machine à écrire ! Vous pouvez réviser votre texte à l’infini, sans avoir à tout retaper par la suite. Cela peut paraître anecdotique, mais je crois que cela change pour une bonne part l’acte d’écriture. Je suis d’ailleurs toujours frappé lorsque je regarde de vieux manuscrits écrits à la main, avec simplement quelques minuscules corrections : comment ces écrivains faisaient-ils ? (…)

J’écris à l’ordinateur seulement les essais. Pour ce qui est de la fiction, j’ai encore besoin d’un rapport direct au crayon. Je compose donc d’abord à la main, dans des petits carnets qui me suivent depuis des années. Je retape ensuite à l’ordinateur, fais déjà quelques corrections durant ce processus, et travaille enfin le texte à l’écran. »

Advertisements
Russell Banks : « Vous pouvez réviser votre texte à l’infini »

2 réflexions sur “Russell Banks : « Vous pouvez réviser votre texte à l’infini »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s