Marguerite Duras : « Laisser souffler le vent du livre »

C’est quoi, du Duras ? « C’est laisser le mot venir quand il vient, l’attraper comme il vient, à sa place de départ, ou ailleurs, quand il passe. Et vite, vite écrire, qu’on n’oublie pas comment c’est arrivé vers soi. J’ai appelé ça « littérature d’urgence ». Je continue à avancer, je ne trahis pas l’ordre naturel de la phrase. C’est peut-être ça le plus difficile, de se laisser faire, laisser souffler le vent du livre… »

Entretien avec Ariette Armel dans Le Magazine littéraire, 1990).

AVT Marguerite-Duras 9551

Pour lire l’intégralité de l’article publié dans Télérama n°3351 (02/04/2014), c’est ICI.
Publicités
Marguerite Duras : « Laisser souffler le vent du livre »

2 réflexions sur “Marguerite Duras : « Laisser souffler le vent du livre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s