Quand les anagrammes révèlent le sens caché des mots et des expressions

Capture-d-e-cran-2012-01-18-a--16.24.51.png

C’est le genre de livre inutile et improbable qui, sitôt ouvert, devient indispensable. Parce que tout lecteur,  amateur de mots ou de mystères, est séduit par l’incroyable pouvoir et l’irrévérencieuse loufoquerie des anagrammes.

Mais méfiance ! Du monde peut sortir un démon. Certains, naguère — kabbalistes et lettrés des cours d’Europe — leur prêtaient de grandes vertus.

Virtuosité et surréalisme

Alors l’anagramme ? « Art divinatoire ? Art du compliment ? De la satire ? Du secret ? » L’ouvrage signé Étienne Klein et Jacques Perry-Salkow relève de l’exercice de virtuosité et du surréalisme malicieux.

Le premier auteur est « un physicien qui aime les mots et écrit des livres » ; le second, « pianiste et auteur ». À eux deux, ils parviennent « à révéler le sens caché des noms et des expressions ». Pas loin de quatre-vingts au total.

Le résultat semble parfois évident : qu’évoque « la madeleine de Proust » sinon « la ronde ailée du temps » ? Beaucoup ne voient dans « les Feux de l’amour » qu’un « drame sexuel flou » et dans « Le Canard enchaîné » « la canne de l’anarchie »…

Vertige…

Mais la vérité — ou considérée comme telle — devient parfois vertigineuse : « l’accélérateur de particules » « éclipsera l’éclat du Créateur » ; « la quadrature du cercle » est « le calcul rare du détraqué ». À Saint-Germain des Prés ne se dansent plus depuis longtemps les petits « matins nègres de Paris », ce dont se moquent les habitants de l’île Saint-Louis, « un taillis isolé ».

Et plutôt que de se perdre dans les neutrinos et l’espace-temps, de somnoler devant l’invariance relativiste et les particules élémentaires… mieux vaut terminer sur la poésie de Baudelaire ou de Géricault. Ou en revenir à « l’origine du monde, Gustave Courbet »… « ce vagin où goutte l’ombre d’un désir ».

Anagrammes renversantes ou Le sens caché du monde, d’Étienne Klein et Jacques Perry-Salkow, éditions Flammarion, 110 pages. 10€.

 

Publicités
Quand les anagrammes révèlent le sens caché des mots et des expressions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s