« La Correction », d’Elodie Llorca, en mériterait une bonne…

Un roman consacré à la correction semblait avoir toute sa place sur ce blog. Las ! Entre une intrigue empesée et un style plus que médiocre, lourd de fautes de syntaxe et de répétitions, le roman d’Elodie Llorca est une déception. 

9782743637743_largeC’est peut-être moi, mais je suis resté insensible à cette fable annoncée dans le roman La Correction, d’Elodie Llorca.

C’est peut-être moi, mais le personnage de François, falot correcteur dans la revue du Tellière, perturbé par la découverte de coquilles dans les textes qu’il corrige, sous les yeux de Reine, la directrice trônant non loin dans son bureau — ce personnage, donc, m’a semblé bien ennuyeux.

C’est peut-être moi, mais le naufrage dudit personnage, un brin fétichiste, de plus en paranoïaque, dans une déréliction pesante et un effarant éloignement du réel, entre le départ de sa femme qui n’en peut plus de lui (on peut la comprendre) et la mort de sa mère, quelques mois plus tôt — ce naufrage, donc, ressemble à une mise en abyme du roman.

Bureau, bureau, bureau…

Ce qui est indiscutable, c’est la faiblesse de la syntaxe et la médiocrité de ce qu’on ne saurait appeler le style. Un comble pour un roman intitulé La Correction. Où sont-ils, les éditeurs et correcteurs de Rivages, qui laissent passer des phrases telles que « je pris place en prenant garde » ou « je m’occupais du réassort et occupais pas mal de mon temps » ?

Volonté de l’auteur ? Ah oui ? Comme de répéter cinq fois (cinq fois !) le mot « bureau » en seize brèves lignes ? Comme de proposer des phrases aussi incorrectes que : « … pour voir ce que je pouvais bien pouvoir cacher » ? Ou comme d’alourdir sa syntaxe par des tournures comme celle-ci : « Je levais les yeux pour examiner les deux néons qui m’abîmaient tant les yeux ».

La Correction ? Oui, le livre d’Elodie Llorca, en mériterait une bonne…

Olivier Quelier.

La Correction, d’Elodie Llorca, éditions Rivages, 192p. 18€.

 

Advertisements
« La Correction », d’Elodie Llorca, en mériterait une bonne…

Une réflexion sur “« La Correction », d’Elodie Llorca, en mériterait une bonne…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s