Valentine Goby : s’octroyer son rêve, construire le monde

avt_valentine-goby_2770

Valentine Goby anime un atelier d’écriture dans une classe de 3e, au quartier du Val-Fourré, à Mantes-la-Jolie. Sa proposition du premier jour porte sur le rêve. Seul le silence adolescent lui répond, le vide, bras-croisés-regards-fermés-chaises-reculées.

Pour moi qui me lance dans l’aventure de l’animation d’ateliers d’écriture, suivant pour l’heure une formation passionnante à l’Université Paul-Valéry de Montpellier, la chronique de Valentine Goby publiée le 27 octobre dans La Croix est passionnante.

Comme souvent, les leçons à tirer de l’atelier dépassent le cercle du groupe qui, face à la demande d’un auteur et, face à l’écriture, réfléchit-écrit-lit. Le prouve cette conclusion de la romancière, auteur de nombreux ouvrages pour la jeunesse, du très remarqué Kinderzimmer en 2013 et, toujours chez Actes Sud en août 2016, d’Un Paquebot dans les arbres :

« Alors écrire, ce n’est plus tout à fait traduire le monde qu’on porte en soi, c’est le construire – microgenèse intime. Ce n’est plus dire son rêve, c’est s’en octroyer un. Et pour commencer emprunter le rêve d’un autre et le faire sien. (…) Ecrire, créer, c’est augmenter le réel , je le crois de toutes mes forces ».

Olivier Quelier

Photo : Actes Sud © Fanny Dion.

 

Publicités
Valentine Goby : s’octroyer son rêve, construire le monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s