Apollinaire, typo de fin…

« Quant aux Calligrammes, ils sont une idéalisation de la poésie vers-libriste et une précision typographique à l’époque où la typographie termine brillamment sa carrière, à l’aurore des moyens de reproduction que sont le cinéma et le phonographe ».

calli_mercure

Guillaume Apollinaire, évoquant ses Calligrammes, montre qu’on ne peut toujours être visionnaire… Graphisme et typographie sont encore bien présents en ce XXIe siècle, comme le prouve le travail de Philippe Apeloig, dont il faut sans tarder lire les merveilleuses Chroniques graphiques.

Advertisements
Apollinaire, typo de fin…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s