Colum McCann : « Écrire est l’expression d’une parole libre contre le pouvoir »

« Écris, jeune auteur, écris. Empare-toi de ton avenir. Empare-toi de ton pays, ne les laisse pas te le prendre. Trouve les mots pour soigner le mal qui nous étreint. Écris pour le pur plaisir que nous avons à le faire, mais garde en tête que nous pouvons peut-être modifier ce fichu monde un tant soit peu. C’est malgré tout un bel endroit, bizarre et terrible. La littérature nous rappelle que la vie n’est pas déjà écrite. Il reste d’immenses possibilités. Fais de ta confrontation avec le désespoir une minuscule frange de beauté. »

L’écrivain irlandais Colum McCann a écrit récemment une série de lettres à un jeune écrivain (Letters to a young writer). On retrouve dans le premier numéro du magazine America un de ces textes, intitulé Appel au jeunes écrivains, à l’aube de l’ère Trump.

Un texte superbe, engagé, lyrique, dans lequel l’écrivain enjoint lesjeunes auteurs à jouir de l’audace de leur imagination, rappelant qu' »écrire est l’expression d’une parole libre contre le pouvoir ».

 

Advertisements
Colum McCann : « Écrire est l’expression d’une parole libre contre le pouvoir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s