Françoise G. et la coquille du New York Times

1262971-300x168
Françoise Giroud. (© Yavel/Sipa)

« Les erreurs… j’ai écrit un jour un article pour le New York Times, qui passe pour le meilleur journal du monde. J’ai reçu trois coups de téléphone pour me demander de confirmer que tel chiffre était bien exact, que telle date avait bien été vérifiée, que tel prénom s’accordait bien à tel nom…

J’étais éblouie. Voilà, me dis-je, des gens sérieux.

Le journal est sorti. Mon nom y était écrit avec un x. Ils étaient penauds à New York ».

Françoise Giroud, in Leçons particulières, éditions Fayard.

Publicités
Françoise G. et la coquille du New York Times

Une réflexion sur “Françoise G. et la coquille du New York Times

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s